Imprimer
dbf220511
11 mai 2022

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 11 mai 2022

(La version française du Point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Farhan Haq, Porte-parole adjoint de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

Autriche

Ce matin, le Secrétaire général a rencontré le Président de l’Autriche, M. Alexander Van der Bellen, au bureau de celui-ci, à Vienne. 

Dans son allocution à l’issue de la réunion, le Secrétaire général a reconnu le leadership du Président Van der Bellen dans la lutte mondiale contre les changements climatiques.  « Aussi dramatique soit-elle, la guerre en Ukraine ne peut pas nous faire oublier que les changements climatiques constituent une menace existentielle pour tous - pour le monde entier », a déclaré le Secrétaire général.  Il a ajouté que l’on peut voir partout les impacts des changements climatiques, y compris dans les Alpes autrichiennes, où les glaciers reculent et où les ponts de glace et de neige disparaissent. 

Le Secrétaire général et le Président ont ensuite visité l’Université technique de Vienne, où le Secrétaire général a encouragé les étudiants à continuer à faire entendre leur voix pour pousser les gouvernements à apporter de réels changements. 

Puis, le Secrétaire général a été accueilli par le Chancelier autrichien, M. Karl Nehammer, pour un déjeuner de travail. 

Le Secrétaire général s’est ensuite adressé à la presse et a déclaré que le monde est confronté à des crises mondiales multiples et interdépendantes et à une prolifération de conflits, y compris l’invasion russe de l’Ukraine, qui constitue une violation de l’intégrité territoriale de ce pays et de la Charte des Nations Unies.  Il s’est dit particulièrement préoccupé par la poursuite des frappes aériennes sur les centres urbains en Ukraine. 

À la suite de sa rencontre avec le Chancelier, le Secrétaire général a rencontré le Président du Conseil national, M. Wolfgang Sobotka, avec lequel il a échangé des vues sur la guerre en Ukraine. 

Plus tard dans l’après-midi, le Secrétaire général s’est rendu au Centre international de Vienne, qui abrite les principales agences des Nations Unies siégeant dans la ville.  Il a rencontré le Directeur général de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), M. Rafael Grossi, et a tenu une réunion publique avec le personnel de l’ONU. 

Demain, il ouvrira la réunion du Conseil des chefs de l’exécutif des Nations Unies, organisée par l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC). 

Groupe des Nations Unies pour le développement durable

En outre, à Vienne aujourd’hui, le Groupe des Nations Unies pour le développement durable s’est réuni pour évaluer les impacts et les défis des effets mondiaux de la guerre en Ukraine.  Le Groupe a également discuté de la manière d’apporter aux pays une réponse multilatérale efficace et intégrée pour sauver les objectifs de développement durable (ODD). 

Le Groupe est composé des chefs des entités des Nations Unies travaillant sur le développement durable. 

Il a également discuté du financement du développement, y compris le rôle important de l’aide publique au développement pour aider les pays à mobiliser des fonds pour les objectifs de développement durable. 

Alors que les multiples crises mettent à l’épreuve le système de développement international, la Présidente du Groupe, la Vice-Secrétaire générale Amina Mohammed, s’est fait l’écho des appels lancés par le Secrétaire général en faveur d’un changement structurel du système financier et économique international du monde afin qu’il puisse véritablement œuvrer dans l’intérêt du développement durable – pour tous les pays et pour tous les peuples. 

Yémen

Le Secrétaire général a transmis un message vidéo à l’occasion de l’événement d’annonces de contributions qui se tient aujourd’hui à La Haye pour financer le plan visant à gérer la situation avec le pétrolier SAFER, qui menace de déverser plus d’un million de barils de pétrole dans la mer Rouge s’il n’est pas traité. 

Le Secrétaire général a déclaré que le plan de l’ONU pour le pétrolier SAFER peut mettre fin à cette catastrophe avant qu’elle ne commence.  Nous avons besoin maintenant de fonds pour mettre en œuvre le plan, a-t-il déclaré, en voyant l’événement d’aujourd’hui comme une étape cruciale pour prévenir une catastrophe qui affecterait le Yémen, la région et le monde. 

Il a exhorté tous les partenaires du Yémen à fournir un financement intégral afin que les travaux puissent commencer immédiatement.  Il n’y a pas un moment à perdre, a-t-il dit. 

Lors de cette réunion, quelque 33 millions de dollars ont été recueillis.

Moyen-Orient

M. Tor Wennesland, le Coordonnateur spécial des Nations Unies pour le processus de paix au Moyen-Orient, a fermement condamné le meurtre de la journaliste d’Al-Jazira, Shireen Abu Aqla, qui a été abattue à balles réelles ce matin alors qu’elle couvrait une opération israélienne à Jénine, en Cisjordanie occupée.  Il a adressé ses plus sincères condoléances à sa famille et a souhaité un prompt rétablissement à son collègue journaliste qui a été blessé dans l’incident. 

M. Wennesland a demandé qu’une enquête immédiate et approfondie soit menée et que les responsables soient tenus responsables.  Les travailleurs des médias ne devraient jamais être ciblés, a-t-il déclaré. 

Afghanistan

Alors que les Taliban ont fait des propositions concernant les droits des femmes, la Représentante spéciale en Afghanistan, Mme Deborah Lyons, a tenu des réunions avec de hauts responsables taliban cette semaine afin de soulever la question des droits des femmes et des filles. 

Plus précisément, elle a rencontré le Vice-Premier Ministre.  M. Abdul Salam Hanafi, et le Ministre de facto par intérim de l’information et de la culture, M. Khairullah Khairkhwa. 

Lors de ses réunions, la Représentante spéciale Lyons a appelé à l’élargissement des droits des femmes et non à leur restriction.  Elle a demandé que les écoles secondaires rouvrent aux filles et que les femmes puissent participer pleinement au travail et à la vie publique.  L’Afghanistan a besoin d’un effort inclusif pour relever les défis à venir, a-t-elle souligné.

République centrafricaine

La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA) indique que suite à deux attaques distinctes perpétrées lundi à Bokolobo, dans la préfecture d’Ouaka, des Casques bleus ont été déployés dans la zone.

Ils ont établi une base opérationnelle temporaire près de Bokolobo pour aider à protéger les civils.

Aucun autre incident n’a été signalé et une équipe d’enquête intégrée a été dépêchée sur place.

Mali

La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) rapporte avoir fourni cette semaine des conseils et des soins de santé gratuits aux habitants du village de Kabara, dans la région de Tombouctou.  Environ 100 femmes, hommes et enfants ont reçu des soins médicaux sans avoir eu à se déplacer en dehors de ce village qui ne dispose pas de structure médicale.  Les Casques bleus ont également fait don de kits solaires au village.

Cet engagement civilo-militaire a eu lieu lors d’une patrouille au cours de laquelle le Commandant de la force de maintien de la paix, le général de corps d’armée Cornelis Johannes Matthijssen, a également rencontré la communauté locale.

Le Commandant de la force était en déplacement dans la région de Tombouctou, suite aux récentes attaques qui s’y sont déroulées.  La MINUSMA a intensifié les opérations militaires, en étroite coordination avec les forces armées maliennes, pour contribuer à améliorer la sécurité et la protection de la population civile dans cette zone.

Kenya

Le Coordonnateur des secours d’urgence, M. Martin Griffiths, sera au Kenya les 12 et 13 mai.

Au Kenya, quelque 3,5 millions de personnes sont en situation d’insécurité alimentaire grave et les taux de malnutrition aiguë dans certaines régions sont plus du double du seuil d’urgence.

Cette situation est dû à l’une des sécheresses les plus graves de l’histoire récente.  Celle-ci affecte également la Somalie et l’Éthiopie, laissant dans les trois pays plus de 15 millions de personnes confrontées à des niveaux élevés d’insécurité alimentaire aiguë et à de graves pénuries d’eau.

Au cours de sa visite au Kenya, M. Griffiths devrait rencontrer des représentants du Gouvernement, des personnes qui se trouvent en première ligne de la crise, des autorités locales et des partenaires humanitaires nationaux et internationaux.

Le risque de pertes de vies à grande échelle dans la Corne de l’Afrique augmente chaque jour, et il est urgent d’intensifier la réponse humanitaire pour sauver des vies et des moyens de subsistance et éviter les pires répercussions.  Des financements supplémentaires sont nécessaires pour permettre aux partenaires humanitaires de répondre à cette grave urgence provoquée par le climat.

Ukraine

L’Organisation internationale du Travail (OIT) a publié aujourd’hui un nouveau rapport qui indique qu’environ 4,8 millions d’emplois ont été perdus en Ukraine depuis le début de l’agression russe.  Cette étude estime que, si les hostilités devaient s’intensifier, les pertes d’emplois passeraient à sept millions.

En revanche, si les combats devaient cesser immédiatement, une reprise rapide serait possible, avec le retour de 3,4 millions d’emplois.  Selon le rapport, cela réduirait les pertes d’emplois à 8,9%.

L’OIT a aussi indiqué que la crise en Ukraine pourrait également provoquer des interruptions de travail dans les pays voisins, à savoir la Hongrie, la République de Moldova, la Pologne, la Roumanie et la Slovaquie.

Japon

Le Secrétaire général adjoint à l’appui opérationnel, M. Atul Khare, effectuera une visite officielle au Japon à partir du 16 mai.

Il devrait rencontrer de hauts responsables du Gouvernement japonais pour un échange de vues sur les défis actuels et les opportunités de soutien opérationnel, notamment la formation et le renforcement des capacités liées au maintien de la paix.

La visite de M. Khare se déroule alors que le Japon marque le trentième anniversaire de sa participation aux opérations de maintien de la paix de l’ONU.

Financement du relèvement de l’Afrique

La cinquante-quatrième session de la Conférence des ministres africains des finances, de la planification et du développement économique s’ouvre aujourd’hui à Dakar, au Sénégal.  L’événement hybride, organisé sous le thème « Financement de la relance de l’Afrique: trouver des solutions innovantes », est organisé conjointement par la Commission économique pour l’Afrique (CEA) et le Gouvernement du Sénégal. 

Il s’agit du plus grand événement annuel de la Commission économique pour l’Afrique.  Les participants discuteront des moyens de combler les déficits de financement du développement qui se sont creusés depuis la pandémie.

La conférence commence par des réunions d’experts, suivies du segment ministériel, prévu les 16 et 17 mai.

Envoyée de la jeunesse

L’Envoyée du Secrétaire général pour la jeunesse, Mme Jayathma Wickramanayake, en partenariat avec The Body Shop, a lancé aujourd’hui une campagne pour faire entendre davantage la voix des jeunes dans les couloirs du pouvoir.  La campagne « Be Seen, Be Heard » vise à créer des changements structurels à long terme dans la prise de décisions pour mieux inclure les jeunes et appuyer leur participation politique.  Son premier projet est un rapport qui vise à faire la lumière sur les obstacles qui empêchent les jeunes de participer à la vie publique, ainsi que des recommandations pour relever ces défis au profit des sociétés du monde entier.  Le rapport comprend les résultats de la plus grande enquête jamais réalisée par The Body Shop et qui a été effectuée en décembre 2021, couvrant 26 pays avec plus de 27 000 sondés au total, dont plus de la moitié avaient moins de 30 ans.

Contribution financière

Sainte-Lucie a versé la totalité de sa contribution au budget ordinaire de l’ONU, amenant à 99 le nombre d’États Membres à en avoir fait de même.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.