Imprimer
SG/SM/21140
11 février 2022

Libye: le Secrétaire général demande de veiller à la transparence dans les décisions qui conduiront à la révision du projet constitutionnel et au processus électoral

La déclaration suivante a été communiquée, aujourd’hui, par le Porte-parole de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

Le Secrétaire général suit de près la situation en Libye.  Il prend acte du vote auquel a procédé la Chambre des représentants, jeudi 10 février, en consultation avec le Haut Conseil d’État, pour adopter l’amendement constitutionnel qui trace la voie à la révision du projet constitutionnel de 2017 et au processus électoral.  Il prend également note du vote de la Chambre des représentants pour désigner un nouveau premier ministre.

Le Secrétaire général demande à toutes les parties et institutions de continuer à veiller à ce que de telles décisions cruciales soient prises de manière transparente et consensuelle. 

Le Secrétaire général appelle en outre toutes les parties à continuer de préserver la stabilité en Libye en tant que priorité absolue.  Il rappelle à toutes les institutions l’objectif premier d’organiser des élections nationales dès que possible afin de s’assurer que soit respectée la volonté politique des 2,8 millions de citoyens libyens qui se sont inscrits pour voter. 

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.