Imprimer
SG/SM/21164
2 mars 2022

Libye: le Secrétaire général souligne la nécessité de répondre aux aspirations des Libyens soucieux de choisir leurs dirigeants par des élections crédibles

La déclaration suivante a été communiquée, aujourd’hui, par le Porte-parole de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

Le Secrétaire général suit toujours de très près l’évolution de la situation en Libye, dont la session de mars de la Chambre des représentants qui a procédé à un vote de confiance sur la formation d’un nouveau gouvernement. 

Le Secrétaire général est préoccupé par les informations selon lesquelles le vote d’hier à la Chambre des représentants n’a pas satisfait les normes attendues de transparence et de procédure, et a donné lieu à des actes d’intimidation avant la séance. 

Le Secrétaire général réitère l’importance qu’il y a à préserver l’unité et la stabilité durement acquises depuis la signature de l’accord de cessez-le-feu d’octobre 2020.  Il souligne la nécessité de répondre aux aspirations des plus de 2,8 millions de Libyens qui se sont inscrits sur la liste des électeurs pour choisir leurs dirigeants par des élections inclusives, transparentes et crédibles, fondées sur un cadre juridique et constitutionnel solide. 

La Conseillère spéciale du Secrétaire générale pour la Libye, Mme Stephanie Williams, compte aussi vite que possible inviter le comité conjoint de la Chambre des représentants et du Haut Conseil d’État à se mettre ensemble et à créer une base constitutionnelle et consensuelle susceptible de conduire à des élections nationales le plus rapidement possible. 

Le Secrétaire général appelle tous les acteurs à s’abstenir d’actes qui pourraient compromettre la stabilité et approfondir les divisions en Libye.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.