Conseil de sécurité Couverture des réunions

28 février 2019
CS/13727

Déterminée à dire la « vérité » dans sa première intervention devant le Conseil de sécurité, l’Envoyée spéciale pour le Myanmar, Mme Christine Schraner Burgener, a rappelé, cet après-midi, les quatre éléments d’un règlement de la situation dans l’État rakhine: la fin de la violence; un accès sans entrave aux populations touchées; le règlement des causes profondes et un développement inclusif.

28 février 2019
CS/13724

Le nouvel Envoyé spécial du Secrétaire général pour la Syrie a présenté, ce matin, devant le Conseil de sécurité, les cinq priorités qu’il s’est fixées dans l’immédiat dans l’espoir de faire avancer les efforts de résolution politique du conflit syrien, notamment la création du comité constitutionnel réclamé depuis plusieurs mois.

28 février 2019
CS/13723

Le Conseil de sécurité a, ce matin, prorogé le mandat du Bureau intégré des Nations Unies pour la consolidation de la paix en Guinée-Bissau (BINUGBIS) pour une période de 12 mois allant du 1er mars 2019 au 28 février 2020, « le dernier renouvèlement du mandat du Bureau dans sa configuration actuelle, après bientôt 20 ans de présence dans notre pays », a souligné le Ministre des affaires étrangères de la Guinée-Bissau.

27 février 2019
CS/13721

Le Conseil de sécurité a adopté, ce matin, la résolution 2457 (2019), dans laquelle il salue la détermination de l’Union africaine (UA) à débarrasser l’Afrique des conflits et à « faire taire les armes » d’ici à 2020.  Ce texte a été adopté, à l’unanimité, à l’entame d’un débat public, qui aura vu la cinquantaine d’orateurs afficher un certain optimisme sur l’avenir du continent.

26 février 2019
CS/13719

Trois jours après que le Gouvernement vénézuélien a bloqué des convois humanitaires aux frontières avec la Colombie et le Brésil et un mois, jour pour jour, après la toute première séance jamais consacrée à la situation au Venezuela, le Conseil de sécurité s’est à nouveau réuni, cet après-midi, pour discuter de cette crise à propos de laquelle ses membres ont affiché des divisions persistantes, lors d’échanges parfois très vifs.

26 février 2019
CS/13718

Au Conseil de sécurité aujourd’hui, la Directrice du plaidoyer et des opérations au Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA), Mme Reena Ghelani, a demandé aux États de veiller au financement du Plan de réponse humanitaire pour la Syrie qui cible, en 2019, près de 11,7 millions de personnes.

26 février 2019
CS/13717

Le Conseil de sécurité a entendu, ce matin, un compte-rendu, par les délégués de la Côte d’Ivoire et de la Guinée équatoriale, de la mission « fructueuse » qu’il a effectuée en Afrique de l’Ouest du 13 au 17 février, afin d’y évaluer la situation politique et les efforts de consolidation de la paix en Côte d’Ivoire, au Libéria et en Guinée-Bissau.

26 février 2019
CS/13716

Ce matin, le Conseil de sécurité a adopté à l’unanimité la résolution 2456 (2019) par laquelle il reconduit pour un an les mesures imposées au Yémen par le régime de sanctions -gel des avoirs et interdictions de voyage- et réaffirme l’embargo sur les armes instauré en 2015 notamment contre les rebelles houthistes.  Le Conseil proroge en outre le mandat du Groupe d’experts sur le Yémen jusqu’au 28 mars 2020.

25 février 2019
CS/13715

La Sous-Secrétaire générale aux affaires politiques et à la consolidation de la paix, et aux opérations de paix a fait le point aujourd’hui au Conseil de sécurité de la visite qu’elle a effectuée avec deux de ses collègues, au Soudan, dans le cadre de la stratégie de sortie de l’Opération hybride Union africaine-Nations Unies au Darfour (MINUAD) créée par la résolution 1769 du 31 juillet 2007 et dont le retrait est prévu en juin 2020. 

 

21 février 2019
CS/13709

Le Représentant spécial du Secrétaire général pour la République centrafricaine a déclaré, ce matin, devant le Conseil de sécurité, que la signature, le 6 février, de l’Accord politique pour la paix et la réconciliation en République centrafricaine pourrait marquer un tournant décisif dans l’histoire de ce pays, « même si les dangers demeurent nombreux ».