Maintien de la paix

Maintien de la paix

27 octobre 2021
CS/14675

Le Conseil de sécurité a adopté, ce matin, une déclaration présidentielle* à l’occasion de l’examen du rapport du Secrétaire général sur les progrès accomplis dans l’exécution du mandat de la Force intérimaire de sécurité des Nations Unies pour Abyei (FISNUA), présenté par le Secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix, M. Jean Pierre Lacroix.  Le Conseil demande notamment de créer une équipe d’assistance électorale intégrée et de faire précéder les élections d’un processus de rédaction de la constitution qui soit « inclusif et transparent ».

26 octobre 2021
Dbf211026

L’ONU travaille avec ses partenaires pour fournir une assistance vitale à neuf millions de personnes vulnérables dans le pays.  Il est essentiel que ces opérations se poursuivent sans entrave pour prévenir une détérioration plus avant de la situation humanitaire et pour ouvrir l’accès de l’aide humanitaire à tous ceux qui en ont besoin dans le pays, y compris les établissements de santé.  Entre le mois de janvier et le mois de juin, les organisations humanitaires ont offert à 7,4 millions de personnes protection et assistance.  

19 octobre 2021
Dbf211019

L’UNICEF a rapporté aujourd’hui que le conflit au Yémen vient de franchir une nouvelle étape scandaleuse: 10 000 enfants ont été tués ou mutilés depuis le début des combats en mars 2015.  C’est l’équivalent de quatre enfants par jour depuis six ans et demi.  Il s’agit bien sûr des cas que l’ONU a pu vérifier.  Beaucoup plus de cas de décès et d’enfants blessés ne sont pas enregistrés, sauf pour les familles de ces enfants.

18 octobre 2021
CS/14667

À moins d’un mois du renouvellement prévu du mandat de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA), le Représentant spécial du Secrétaire général dans le pays, M. Mankeur Ndiaye, a demandé aujourd’hui aux membres du Conseil de sécurité de donner à la Mission les moyens de maintenir sa « contribution essentielle » aux progrès du processus politique.  Avec le Président centrafricaine, M. Faustin-Archange Touadéra, il a attiré l’attention sur les « étapes importantes » et « l’élan positif » qu’a connus la République centrafricaine, ces derniers mois. 

14 octobre 2021
Dbf211014

Le Secrétaire général est profondément préoccupé par les violences que l’on a vues aujourd’hui à Beyrouth. L’ONU appelle toutes les parties concernées à cesser immédiatement ces actes de violence et à s’abstenir de toute provocation ou rhétorique incendiaire.

8 octobre 2021
Dbf211008

Le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme s’est dit aujourd’hui gravement préoccupé par le fait que l’Armée du Myanmar vienne de déployer en grand nombre armes lourdes et troupes dans plusieurs parties du pays, après qu’elle y a intensifié ses attaques, de toute évidence pour trouver les membres de la résistance armée et se venger sur des villages perçus comme sympathisants des forces de défense populaire et des groupes armés ethniques.

4 octobre 2021
SG/SM/20947

La déclaration suivante a été faite, aujourd’hui, par le Secrétaire général de l’ONU, M. António Guterres:

27 septembre 2021
EN/331

NEW YORK – 24 septembre 2021 – Aujourd’hui au Sommet des Nations Unies sur l’énergie, l’ONU et un groupe d’organisations internationales et de gouvernements ont annoncé un pacte pour aider les opérations de paix des Nations Unies à effectuer la transition vers les énergies renouvelables, en réponse à l’engagement du Secrétaire général à atteindre 80% de ces énergies d’ici à 2030, ce qui dépend largement de ces opérations. 

9 septembre 2021
CS/14627

Conscient du rôle crucial que jouent les opérations de paix, le Conseil de sécurité a, cet après-midi, insisté sur l’importance que celles-ci entament « le plus tôt possible » une planification et une coordination intégrées de la transition, en tenant compte de problèmes plus généraux tels que les risques à la stabilité, à la gouvernance et à l’état de droit, ainsi que du contexte politique, économique, humanitaire, de développement et des droits humains.

9 septembre 2021
dbf210909

L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a prévenu aujourd’hui que l’insécurité alimentaire en Somalie devrait s’aggraver jusqu’à la fin de l’année, compte tenu de l’impact d’une maigre saison des pluies et de l’insécurité.

8 septembre 2021
CS/14624

C’est un « équilibre délicat » à trouver, selon les mots d’un membre du Conseil de sécurité, « un moment passionnant pour un pays sortant d’un conflit et impatient de retrouver la paix » pour le Secrétaire général António Guterres.  Ce moment charnière, c’est la phase de transition du maintien de la paix à la consolidation de la paix, une mue fragile, au cours de laquelle une stratégie de sortie mal négociée peut retarder, voire réduire à néant, les espoirs d’une paix durable.

8 septembre 2021
dbf210908

Syrie: L’ONU est profondément préoccupée par les hostilités en cours dans le pays et leur impact sur les civils.  Depuis juin, les hostilités dans le nord-ouest de la Syrie se sont intensifiées, malgré le cessez-le-feu de mars 2020

7 septembre 2021
CS/14623

À l’initiative de la présidence irlandaise, le Conseil de sécurité a dialogué, ce matin, avec plusieurs membres du Conseil des Sages, dont sa Présidente, Mme Mary Robinson, des moyens de promouvoir des solutions multilatérales aux défis mondiaux de paix et de sécurité, de renforcer la prévention et le règlement des conflits et de faire face aux menaces émergentes.

30 août 2021
CS/14617

Le Conseil de sécurité, ce matin, a prorogé jusqu’au 31 août 2022 le mandat actuel de la Force intérimaire des Nations Unies au Liban (FINUL) et prié celle-ci de prendre des « mesures temporaires spéciales » pour soutenir et aider l’Armée libanaise en lui fournissant du matériel non létal (carburant, vivres, médicaments) et un soutien logistique supplémentaires pour une période limitée de six mois.  Ces mesures, précise le Conseil, « ne doivent pas constituer un précédent » et doivent se faire dans la limite des ressources existantes et sans incidence sur le budget approuvé.

18 août 2021
CS/14607

Ce matin, à l’initiative de la présidence indienne, grand pays contributeur de contingents aux opérations de paix de l’ONU, le Conseil de sécurité a adopté une déclaration présidentielle qui met l’accent sur le potentiel des technologies nouvelles dans le contexte du maintien de la paix et sur les menaces qu’elles risquent de poser.

18 août 2021
Dbf210818

Une partie du personnel de l’ONU se rend aujourd’hui de Kaboul à Almaty au Kazakhstan d’où ils poursuivront leur travail à distance.  L’ONU remercie le Gouvernement du Kazakhstan qui a accepté d’héberger un bureau temporaire de la Mission d’assistance des Nations Unies en Afghanistan (MANUA).  Comme le Secrétaire général l’a dit au Conseil de sécurité le 16 août, la présence des Nations Unies en Afghanistan s’adaptera à la situation sécuritaire.

18 août 2021
CS/14606

Le Conseil de sécurité a adopté à l’unanimité, ce matin, une résolution* qui rend hommage à l’ensemble des membres du personnel des Nations Unies servant dans les opérations de maintien de la paix, notamment ceux qui ont fait le sacrifice ultime, dans l’exercice de leurs fonctions, au service de la paix.  Ce texte insiste surtout sur les mesures à prendre, tant par le Secrétaire général que par les États Membres, pour que les responsables de ces morts ne restent pas impunis.

12 août 2021
Dbf210812

La Mission des Nations Unies en RDC indique qu’elle a facilité les discussions entre les communautés hema et bira dans le territoire d’Irumu, en Ituri.  Par conséquent, les groupes rivaux ont signé un protocole de non-agression et de cessation de la violence, et les leaders communautaires ont accepté de travailler au rétablissement de la paix dans le territoire.

11 août 2021
SG/SM/20849

La déclaration suivante a été communiquée, aujourd’hui, par le Porte-parole de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

11 août 2021
dbf210811

La Mission des Nations Unies au Soudan du Sud (MINUSS) indique qu’à la suite d’une récente recrudescence des attaques dans la région de Tambura, dans l’État de l’Equatoria occidental, les soldats de la paix continuent de patrouiller et d’échanger avec les communautés locales pour répondre à leurs besoins sécuritaires et humanitaires.