Syrie

Syrie

23 mai 2022
dbf220523

Le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) indique que le monde compte désormais 100 millions de déracinés.  C’est la première fois que le monde atteint ce chiffre vertigineux et triste, causé par la guerre en Ukraine et par d’autres conflits.

20 mai 2022
CS/14897

Si la sixième Conférence de Bruxelles, organisée il y a 10 jours, a été l’occasion pour la communauté internationale de démontrer sa générosité vis-à-vis de la Syrie, reste encore à concrétiser les annonces de contribution, a prévenu, ce matin, le Secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires devant le Conseil de sécurité, auquel il a par ailleurs demandé de renouveler l’autorisation du mécanisme transfrontière d’acheminement de l’aide, qui expire dans six semaines.

20 mai 2022
dbf220520

En Ukraine, en particulier dans l’est et dans le sud du pays, on signale que la population continue de subir des hostilités intenses et croissantes et que la situation humanitaire se détériore.  Plus de 640 000 personnes dans l’est de l’Ukraine n’ont pas accès à l’électricité tandis que l’accès à l’eau devient de plus en plus limité, en particulier dans la ville de Donetsk. 

18 mai 2022
dbf220518

Sécurité alimentaire : Cet après-midi, le Secrétaire général, M. António Guterres, va prononcer un discours devant les ministres des affaires étrangères qui participent à une réunion sur la sécurité alimentaire mondiale, convoquée par les États-Unis.  Il devrait les alerter du fait que les niveaux de la faim dans le monde ont encore augmenté et que la guerre en Ukraine amplifie et accélère des facteurs tels que les changements climatiques, la COVID-19 et les inégalités.

17 mai 2022
dbf220517

Ukraine: Les agences humanitaires indiquent que les hostilités ont continué d’affecter gravement l’est et le sud de l’Ukraine au cours de la journée écoulée, faisant des victimes civiles et aggravant encore la crise humanitaire déjà désespérée.  La région de Louhansk, dans l’est, demeure l’épicentre des affrontements en cours.

13 mai 2022
dbf220513

Moyen-Orient: Le Coordonnateur spécial des Nations unies pour le processus de paix au Moyen-Orient a condamné hier la décision des autorités israéliennes de faire construire plus de 4 000 logements dans les colonies de Cisjordanie occupée.  Ces projets comprennent également la légalisation rétroactive de deux avant-postes illégaux et la création d’un parc.

10 mai 2022
dbf220510

Yémen: Le Gouvernement des Pays-Bas et les Nations Unies vont coorganiser une manifestation d’annonces de contributions demain à La Haye, en appui au plan opérationnel coordonné par les Nations Unies pour traiter de la menace d’une marée noire, à partir du pétrolier Safer, un tanker vieillissant ancré au large de la mer Rouge et chargé d’un million de barils de pétrole.

9 mai 2022
dbf220509

Afghanistan: Le Secrétaire général s’est alarmé de l’annonce faite par les Taliban selon laquelle les femmes doivent se couvrir le visage en public et ne quitter leur domicile qu’en cas de nécessité. Il a une nouvelle fois exhorté les Taliban à tenir leurs promesses envers les femmes et les filles afghanes, ainsi qu’à respecter leurs obligations en vertu du droit international des droits de l’homme.

29 avril 2022
CS/14877

Le Conseil de sécurité a tenu aujourd’hui sa séance mensuelle qu’il consacre à la question des armes chimiques en Syrie, le jour même où était célébré le 25e anniversaire de l’entrée en vigueur sur la Convention sur les armes chimiques (CIAC).  Alors que la Haute-Représentante pour les affaires de désarmement, Mme Izumi Nakamitsu, constatait une fois encore l’absence de progrès sur le dossier syrien, la Fédération de Russie a dénoncé une « tendance dangereuse à politiser le travail de l’OIAC », l’organisation chargée de surveiller l’application de la Convention.

27 avril 2022
dbf220427

Lors de sa réunion en tête-à-tête hier avec le Président de la Fédération de Russie, le Secrétaire général a réitéré la position des Nations Unies sur l’Ukraine, et les deux dirigeants ont discuté des propositions d’assistance humanitaire et d’évacuation des civils des zones de conflit, notamment en ce qui concerne la situation à Marioupol.  Le Président a donné son accord de principe à l’implication des Nations Unies et du Comité international de la Croix-Rouge dans l’évacuation des civils de l’usine Azovstal à Marioupol.

26 avril 2022
CS/14870

Les membres du Conseil de sécurité ont examiné, cet après-midi, la situation politique et humanitaire en Syrie, décrite par la Coordonnatrice adjointe des secours d’urgence, Mme Joyce Msuya, comme menacée de devenir « une nouvelle crise oubliée », alors même que l’Envoyé spécial du Secrétaire général, M. Geird Pedersen, rappelait qu’il ne s’agit « pas d’un conflit gelé mais d’un conflit ouvert » toujours actif. 

1 avril 2022
AG/12413

C’est à l’unanimité que l’Assemblée générale a entériné aujourd’hui le Programme d’action de Doha en faveur des pays les moins avancés, adopté le 17 mars par la cinquième Conférence des Nations Unies dédiée à cette catégorie de pays, avant la tenue d’une deuxième partie de conférence à Doha en mars 2023 grâce à la « généreuse offre du Gouvernement du Qatar ».

31 mars 2022
dbf220331

Le Programme alimentaire mondial (PAM) a indiqué qu’alors que débute du mois de ramadan, la flambée du prix des aliments de base dans les pays du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord dépendants des importations crée des défis de plus en plus grands pour des millions de familles qui luttent déjà pour maintenir la faim à distance.  Le PAM a averti que cette année, des millions de personnes auront du mal à acheter même les produits alimentaires les plus élémentaires pour leurs familles, car le conflit en Ukraine a provoqué une augmentation du prix des denrées alimentaires encore plus inquiétante que les niveaux du début de l’année.

24 mars 2022
CS/14839

Alors que le conflit syrien vient d’entrer dans sa douzième année, le Conseil de sécurité, qui examinait ce matin la situation dans le pays sous le double aspect politique et humanitaire, s’est inquiété des conséquences que pourrait avoir pour la Syrie la guerre en Ukraine.  Le Secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires, M. Martin Griffiths, a ainsi appelé le Conseil à agir pour « montrer au peuple syrien qu’il n’est pas oublié » et à lui fournir l’aide dont il a d’autant plus besoin que le prix des denrées de base augmente.  Si la nouvelle réunion de la Commission constitutionnelle décrite par l’Envoyé spécial Geir Pedersen a été évoquée, beaucoup de membres du Conseil se sont aussi préoccupés de la reconduction de l’autorisation des convois transfrontaliers d’aide humanitaire, considérée comme un test pour l’esprit de consensus au sein du Conseil, malmené par le conflit ukrainien. 

21 mars 2022
DBF220321

Le Secrétaire général a prononcé, par message vidéo, le discours d’ouverture du Economist’s Sustainability Summit, axant ses propos sur l’importance de maintenir l’objectif de 1,5 degré. 

14 mars 2022
dbf220314

Ukraine: Aujourd’hui, le Secrétaire général a déclaré que l’Ukraine est en feu, décimée devant les yeux du monde. 

11 mars 2022
SG/SM/21174

La déclaration suivante a été faite, aujourd’hui, par le Secrétaire général de l’ONU, M. António Guterres:

10 mars 2022
CS/14826

Onze jours à peine après sa dernière intervention devant le Conseil de sécurité sur l’élimination du programme d’armes chimiques de la République arabe syrienne, la Haute-Représentante pour les affaires de désarmement a déclaré, ce matin, que le manque de coopération des autorités de ce pays ne permet toujours pas de répondre aux questions en suspens concernant la fabrication et l’utilisation de telles armes dans le cadre du conflit en Syrie. 

10 mars 2022
dbf220310

La Mission d’appui des Nations Unies en Libye (MANUL) a déclaré suivre de près les informations relatives à la mobilisation des forces et le mouvement de grands convois de groupes armés qui ont accru les tensions à Tripoli et dans ses environs. La Conseillère spéciale du Secrétaire général a appelé à la retenue et à s’abstenir de toute action provocatrice, en paroles et en actes, y compris la mobilisation des forces. 

28 février 2022
CS/14811

Eu égard aux lacunes, incohérences ou disparités qui n’ont pas été résolues, la déclaration présentée par la Syrie ne peut toujours pas être considérée comme exacte et complète, a indiqué la Haute-Représentante pour les affaires de désarmement qui présentait aujourd’hui, au Conseil de sécurité, le centième rapport mensuel du Directeur général de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC), sous l’œil dubitatif de la Syrie et de la Fédération de Russie.