Syrie

Syrie

27 octobre 2021
CS/14676

L’Envoyé spécial pour la Syrie, qui n’a pas caché sa « déception » face à l’issue de la sixième session de la Commission constitutionnelle à Genève, a exhorté, aujourd’hui, les membres du Conseil de sécurité à « une diplomatie constructive » pour sauver des vies, atténuer les souffrances, promouvoir la stabilité et mettre en œuvre intégralement la résolution 2254 (2015).  Le Conseil, qui examinait les situations politique et humanitaire en Syrie, a aussi entendu les vives critiques que la Coordonnatrice générale du Congrès national syrien a adressées à une Commission constitutionnelle qui néglige « presque totalement » les mesures de confiance mentionnées dans la résolution précitée.

22 octobre 2021
Dbf211022

Nos collègues humanitaires en Afghanistan indiquent qu’entre le 1er septembre et le 15 octobre, nous avons fourni, avec nos partenaires, une aide alimentaire à quatre millions de personnes dans le pays.  Nous avons également dispensé des soins de santé primaires à 790 000 personnes, fourni un traitement contre la malnutrition aiguë à plus de 85 000 enfants et soutenu plus de 27 000 personnes avec des services psychosociaux.  En outre, nous avons aidé 165 000 personnes touchées par la sécheresse avec du camion d’eau, atteint plus de 39 000 enfants avec des activités éducatives communautaires et soutenu près de 54 000 personnes avec une assistance non alimentaire standard.

 

20 octobre 2021
Dbf211020

Le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE) a publié aujourd’hui son rapport 2021 « Production Gap Report ».  Ce rapport révèle que, malgré de plus fortes ambitions climatiques et davantage d’engagements à zéro émission, les gouvernements prévoient toujours de produire plus du double de la quantité de combustibles fossiles en 2030 par rapport à ce qui serait compatible avec la limitation du réchauffement climatique à 1,5°C.

7 octobre 2021
Dbf211007

L’OMS a indiqué aujourd’hui que depuis le 30 août, neuf vols sont arrivés en Afghanistan avec une cargaison de 186 de tonnes de produits médicaux, ce qui suffira pour aider 2,5 millions de personnes.  L’OMS a dit que les médicaments essentiels et autres fournitures attendus de toute urgence ont été distribués dans tout le pays.

5 octobre 2021
Dbf211005

Selon un rapport publié aujourd’hui par l’Organisation météorologique mondiale, les risques liés à l’eau, comme les inondations et les sécheresses, augmentent en raison des changements climatiques.  D’après ce rapport, 3,6 milliards de personnes n’ont pas eu un accès suffisant à l’eau au moins un mois par an en 2018.  D’ici à 2050, ce chiffre devrait passer à plus de cinq milliards. 

4 octobre 2021
CS/14653

Exprimant leur lassitude devant un dossier qui n’avance pas, la majorité des membres du Conseil de sécurité ont exigé, cet après-midi, davantage de coopération de la part de la République arabe syrienne en vue de la mise en œuvre de ses obligations découlant de la Convention sur l’interdiction des armes chimiques et de la résolution 2118 (2013) du Conseil.

1 octobre 2021
Dbf211001

L’ONU et ses partenaires humanitaires continuent à contribuer aux efforts du Gouvernement pour répondre aux besoins des 500 000 personnes affectées par le tremblement de terre du mois d’août.   Malgré les contraintes, 13 équipes médicales d’urgence ont été mises en place dans les zones touchées et plus de 35 tonnes de médicaments et autres produits y ont été acheminés.

29 septembre 2021
Dbf210929

Le Coordonnateur des secours d’urgence, M. Martin Griffiths, a déclaré qu’après 11 mois de conflit et 3 mois de blocus de facto, la crise humanitaire au Tigré devient incontrôlable.  Il a indiqué que 5,2 millions de personnes ont encore besoin d’une aide alimentaire, dont 400 000 personnes vivant dans des conditions proches de la famine.  Les agences humanitaires signalent que la malnutrition infantile a atteint le même niveau qu’au début de la famine de 2011 en Somalie.

28 septembre 2021
Dbf210928

Lors d’un événement de haut niveau de l’Assemblée générale pour marquer la Journée internationale pour l’élimination totale des armes nucléaires, le Secrétaire général a appelé la communauté internationale à rejeter la logique empoisonnée et erronée d’une compétition nucléaire sans fin, ajoutant que la menace nucléaire a atteint son niveau le plus élevé depuis près de 40 ans.

28 septembre 2021
CS/14647

L’Envoyé spécial pour la Syrie a annoncé, ce matin, devant le Conseil de sécurité, qu’après huit mois de facilitation intensive, des invitations ont été envoyées pour une sixième session de la Commission constitutionnelle. 

15 septembre 2021
CS/14638

De retour d’un déplacement en Syrie, au Liban et en Turquie, le Coordonnateur des secours d’urgence, a déclaré cet après-midi, devant le Conseil de sécurité, que les besoins humanitaires en Syrie sont plus importants qu’ils ne l’ont jamais été, « même si les médias en parlent moins », précisant qu’environ 13,4 millions de personnes ont besoin d’aide, soit une augmentation de 21% par rapport à l’année dernière. 

15 septembre 2021
DBF210915

La Vice-Secrétaire générale, Mme Amina J. Mohammed, s’est entretenue ce matin avec les chefs de toutes les entités des Nations Unies qui travaillent dans le développement durable, pour évaluer les progrès enregistrés depuis l’année dernière, sur les priorités en matière de redressement post-COVID-19. 

8 septembre 2021
dbf210908

Syrie: L’ONU est profondément préoccupée par les hostilités en cours dans le pays et leur impact sur les civils.  Depuis juin, les hostilités dans le nord-ouest de la Syrie se sont intensifiées, malgré le cessez-le-feu de mars 2020

2 septembre 2021
CS/14621

Huit ans après l’attaque de la Ghouta, en Syrie, de nombreux membres du Conseil de sécurité ont regretté à nouveau, cet après-midi, l’absence de progrès significatifs sur le dossier des armes chimiques syriennes, tout en prenant note de certaines avancées, dont la rencontre prévue prochainement entre le Ministre syrien des affaires étrangères, M. Faisal Markand, et le Directeur général de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC), M. Fernando Arias.  

24 août 2021
CS/14612

Ce matin, l’Envoyé spécial du Secrétaire général pour la Syrie, M. Geir Pedersen, accompagné par le Secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires et Coordonnateur des secours d’urgence, M. Martin Griffiths, ont fait le point, avec les membres du Conseil de sécurité, sur l’évolution de la situation en Syrie sur les plans politique et humanitaire.  L’escalade à Deraa, notamment, a suscité l’indignation et la pénurie en eau, de vives inquiétudes.

12 août 2021
Dbf210812

La Mission des Nations Unies en RDC indique qu’elle a facilité les discussions entre les communautés hema et bira dans le territoire d’Irumu, en Ituri.  Par conséquent, les groupes rivaux ont signé un protocole de non-agression et de cessation de la violence, et les leaders communautaires ont accepté de travailler au rétablissement de la paix dans le territoire.

4 août 2021
Dbf210804

Un rapport publié aujourd’hui par les Nations Unies détaille une situation critique, qui continue de se dégrader, en ce qui concerne les droits humains cette année en République centrafricaine, pays qui a essuyé les tentatives de groupes armés visant à interrompre les élections par la violence.  Les Forces de défense et de sécurité du pays ont riposté en lançant des opérations militaires afin de reprendre les territoires qu’ils occupaient.

4 août 2021
CS/14594

Le Conseil de sécurité a tenu aujourd’hui sa réunion mensuelle sur le dossier syrien des armes chimiques, certains de ses membres déplorant le peu de progrès et le manque de coopération de la Syrie avec l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC) et d’autres reprochant, au contraire, à cette dernière sa « politisation ».

2 août 2021
Dbf210802

Six mois après que l’armée du Myanmar a pris le contrôle du Gouvernement démocratiquement élu, l’équipe de l’ONU sur place a réaffirmé sa solidarité avec le peuple du pays dans sa quête de démocratie, de paix, des droits de l’homme et de l’état de droit. 

 

30 Juillet 2021
Dbf210730

Dans un nouveau rapport publié aujourd’hui, l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et le Programme alimentaire mondial (PAM) tirent la sonnette d’alarme: les conflits, les répercussions économiques de la COVID-19 et la crise climatique entraîneront probablement une augmentation des niveaux d’insécurité alimentaire aiguë dans 23 foyers de famine, au cours des quatre prochains mois.