Daniela Kroslak

Représentante spéciale adjointe du Secrétaire général

Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA)

Le Secrétaire général de l’ONU, M. António Guterres, a annoncé le 7 janvier 2022 la nomination de Mme Daniela Kroslak, de l’Allemagne, au poste de Représentante spéciale adjointe à la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA).  

Mme Kroslak remplace Mme Joanne Adamson, du Royaume-Uni, qui vient de terminer son mandat, et à qui le Secrétaire général est reconnaissant pour son importante contribution aux travaux de la MINUSMA.

Mme Kroslak apporte à son nouveau poste une vaste expérience acquise sur le terrain et au Siège.  Depuis janvier 2020, elle occupait les fonctions de Cheffe adjointe de la Mission des Nations Unies en appui à l’Accord sur Hodeïda (MINUAAH).  Avant son déploiement au Yémen, Mme Kroslak était, de 2018 à 2019, Chef de cabinet de la Mission des Nations Unies pour l’appui à la justice en Haïti (MINUJUSTH).  Avant cela, elle a passé cinq ans au Siège à New York en tant qu’Administrateur principal de l’Équipe opérationnelle intégrée pour le Soudan au sein du Département des opérations de maintien de la paix.  Elle a également été Conseillère principale et Chef de bureau de l’Envoyé spécial pour le Soudan et le Soudan du Sud (2012-2013), après avoir été spécialiste hors classe des questions politiques au Siège, soutenant à la fois ce Bureau et la Force intérimaire de sécurité des Nations Unies pour Abyei (FISNUA).

En outre, Mme Kroslak a servi au sein de la Mission des Nations Unies au Soudan (2010-2011), la Mission de l’Organisation des Nations Unies en République démocratique du Congo (2004-2006) et au Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP) au Rwanda (2003-2004).  Mme Kroslak a également travaillé pour l’International Crisis Group en tant que Directrice adjointe pour l’Afrique à Nairobi, au Kenya (2007-2010), et pour l’Institut norvégien des affaires internationales (2001-2002).

Mme Kroslak est titulaire d’un doctorat en politique internationale et d’une licence en histoire internationale et politique internationale de l’Université de Wales à Aberystwyth, au Royaume-Uni.  Elle est également titulaire d’une licence en langues appliquées de l’Université Paul Valéry de Montpellier, en France.  Elle parle couramment l’anglais, le français et l’allemand et a une connaissance du slovaque et du russe.